Chère Patricia,
Je partage totalement ton indignation face à l'abus de confiance opéré par Ginette Contrastin et son colistier. J'ai reçu et lu ce matin avec effarement leur bulletin de vote pour le second tour. Y figure dans ce "rassemblement de la gauche et des écologistes " le soutien du Front de Gauche et du PCF...
Je partage ta position exprimée au vu des résultats du premier tour : "Les électeurs du Front de gauche, en toute conscience, se détermineront à partir de nos exigences posées au 1er tour ."  Aucun doute n'est possible, ce pseudo "soutien" est une escroquerie intellectuelle et un mauvais coup porté à la crédibilité de la gauche gabinienne.
Pour ma part je ne voterai pas pour une candidate qui bafoue ainsi le droit et la démocratie.
Je partage d'autant plus aisément ta position que je me refuse à voter pour qui ne se démarquerait pas clairement de cet autre déni de démocratie qu'est le projet de réforme constitutionnelle. Je n'oublie pas que ce projet veut imposer les plans d'austérité contre la volonté des peuples en inscrivant dans la constitution l'obligation de l'équilibre budgétaire. Celà concerne donc aussi les finances départementales...Et je n'ai pas entendu madame Contrastin le dénoncer.
Mais, pour cela, il faudrait  qu'elle se démarque de cette Europe du capital financier,  prise dans le carcan des traités de Maastricht et Lisbonne. Or ce n'est évidemment pas la position de ses amis écolos ni de son seul soutien, le PS.
Bien amicalement.
Philippe